Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Buse à épaulettes (Buteo lineatus)

Mise à jour
Rapport de situation du COSEPAC
sur la
Buse à épaulettes
Buteo lineatus
au Canada
2006

Information sur l'espèce

Nom et classification

Classe :
Oiseaux
Ordre :
Falconiformes
Famille :
Accipitridés
Genre :
Buteo
Espèce :
lineatus
Sous-espèce :
lineatus
Noms communs :
   Français :
Buse à épaulettes
   Anglais :
Red-shouldered Hawk, Chicken Hawk, Elegant Hawk, Hen Hawk, Red-bellied Hawk and Winter Hawk


La famille des Accipitridés comprend 233 espèces dans le monde (Dickinson, 2003). Le genre Buteo, qui compte 26 espèces, est le plus important. Il existe 5 sous-espèces reconnues du Buteo lineatus : lineatus, alleni, extimus, texanus et elegans (Crocoll, 1994), lesquelles se distinguent par leur répartition géographique et leurs caractéristiques physiques. La sous-espèce lineatus est présente dans la moitié est de l’Amérique du Nord, du centre de l’Ontario (46e parallèle) jusqu’à la côte est du Mexique (Crocoll, 1994). La sous-espèce lineatus, la seule dont la présence est confirmée au Canada, est l’objet du présent rapport.

 

Description morphologique

La Buse à épaulettes (Buteo lineatus) est un rapace diurne de taille moyenne qui se distingue par sestaches roux-brun sur les épaules, ses 4 rémiges primaires les plus distales émarginées et son tarse moins qu’à demi emplumé. Les parties supérieures sont principalement brunes; sa queue est noirâtre sur le dessus, blanchâtre sur le dessous et blanche à l’extrémité, et elle comporte plusieurs larges bandes foncées intercalées d’étroites bandes blanches. Les parties inférieures sont blanches et comportent des rayures roux-brun. Les femelles sont plus grosses que les mâles, mais elles sont de coloration semblable. Les individus immatures sont d’un brun plus uniforme que les adultes, et présentent des rayures sur le dessous ainsi que de nombreuses barres transversales blanchâtres sur la queue, de couleur brunâtre. Ils muent et se parent de leur plumage d’adulte après 18 mois (Bent, 1937). Sur le terrain, la Buse à épaulettes est souvent confondue avec la Buse à queue rousse (Buteo jamaicensis) et la Petite Buse (B. platypterus). La Buse à épaulettes se distingue des autres buses par sa forme (queue longue et extrémité des ailes arrondie), son vol (battements rapides) ainsi que la zone translucide en forme de croissant sur la face inférieure de ses rémiges primaires externes (Crocoll, 1994). Son cri le plus fréquent est un « ki-aah », émis au début de la saison de reproduction.

 

Description génétique

Aucune donnée connue.