Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le massasauga (Sistrurus catenatus) au Canada – Mise à jour (2002)

Importance de l'espèce

À titre de seul serpent venimeux de l'Ontario, le massasauga occupe une place importante et unique dans la faune de la province. Il a une grande valeur symbolique en ceci qu’il suscite une importante approche en matière de conservation de la faune pour le XXIe siècle, suivant laquelle l’Homo sapiens (en l'occurrence les Canadiens) peut coexister avec une autre créature qui peut lui faire du tort. Pour ce faire, l’homme doit manifester un sain respect pour tous les fascinants fruits de l'évolution en surmontant ses craintes viscérales face à ceux qui peuvent menacer sa subsistance. Pour de nombreux Canadiens, les serpents à sonnette sont des animaux des déserts du Sud des États-Unis qu'on ne devrait pas trouver au chalet. C'est pourquoi de nombreux jeunes Ontariens (les auteurs inclus) ont été ravis d'apprendre tout à coup qu'un tel animal peut effectivement fréquenter « leur propre cour ». Mais, pour être franc, il faut aussi souligner qu'une bonne proportion d'Ontariens aimeraient mieux ne pas le savoir : à ces gens, il faut adresser un message de tolérance et de bonne coexistence. Sur le plan de la conservation à l’échelle nationale, il importe de mentionner que les populations du S. c. catenatus les mieux protégées en Amérique du Nord se trouvent en fait dans les régions de la baie Georgienne et de la péninsule Bruce, en Ontario. Le Canada y perdrait certes sur le plan de la diversité biologique et culturelle si le massasauga venait à disparaître de ses habitats humides et de ses prairies.