Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Gonidée des Rocheuses (Gonidea Angulata)

Résumé du rapport de situation

Dans le sud de la Colombie‑Britannique, le Gonidea angulata se trouve à la limite nord de son aire de répartition et il persiste probablement dans chacune des localités connues dans la province; il est peut‑être aussi présent dans d’autres petits tributaires de la rivière Okanagan, comme le ruisseau Park Rill, où l’espèce a été trouvée en 2002, bien qu’il ne s’agissait que d’une coquille morte. Le genre est peut‑être monospécifique; le G. angulata occupe ou a occupé une grande aire de répartition s’étendant du sud de la Colombie‑Britannique jusque dans le sud de la Californie et englobant la majeure partie du sud de l’Idaho et l’extrême nord du Nevada. Dans une grande partie de l’aire de répartition historique de l’espèce, les populations semblent connaître une baisse de leur effectif total et de leur effectif de géniteurs. Dans le bassin de l’Okanagan, le projet de restauration de l’habitat et de réaménagement du cours de la rivière pourrait avoir une incidence négative sur les populations actuelles de G. angulata.