Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Gonidée des Rocheuses (Gonidea Angulata)

Sommaire biographique des contractuels

Terrence J. Frest, Ph.D.

Terrence Frest a obtenu en 1983 un doctorat de la University of Iowa, pour une thèse sur les échinodermes du Silurien. Depuis ce temps, à titre de professeur agrégé, il donne des cours sur divers aspects de la paléobiologie et de la malacologie. Comme expert des mollusques, il a été consulté par divers organismes fédéraux ou d’État responsables de la faune et des poissons. Il a mis au point plusieurs plans nationaux de rétablissement pour des mollusques (terrestres ou dulcicoles) rares ou en voie de disparition et a effectué des relevés à grande échelle dans divers écosystèmes terrestres et d’eau douce d’Amérique du Nord. Sa première publication en malacologie remonte à 1981. Tout récemment, il a participé aux efforts du Forest Service et du Bureau of Land Management (BLM) des États-Unis en vue d’élaborer et mettre en œuvre des stratégies d’aménagement pour les mollusques terrestres et d’eau douce rares ou en voie de disparition relevés dans le cadre du Clinton Northwest Forest Plan (ROD, 1994). Terry Frest a rédigé des rapports de situation semblables à ceux du COSEPAC sur de nombreuses espèces de mollusques terrestres et dulcicoles pour divers organismes, dont le Forest Service et le BLM.

 

Virgil C. Hawkes, B.Sc., R.P.Bio.

Virgil Hawkes travaille comme biologiste agréé en Colombie-Britannique et effectue depuis plus de huit ans des études écologiques sur les vertébrés et invertébrés terrestres et aquatiques du nord-ouest de l’Amérique du Nord. Outre ses travaux sur les amphibiens, reptiles et mammifères terrestres ainsi que sur les oiseaux associés aux forêts, il a élaboré et mis en œuvre de nombreux projets ayant trait aux mollusques terrestres au Washington, en Oregon et en Californie, en travaillant lui-même à l’analyse des données et à la rédaction des rapports techniques. Il a dirigé des travaux de terrain visant à établir la présence et la répartition de mollusques terrestres rares ou en voie de disparition dans le nord-ouest du continent, dont leHemphillia glandulosa et leDeroceras hesperium. En ce moment, Virgil Hawkes travaille à un mémoire de maîtrise ès sciences sur les effets des zones d’aménagement riverain sur la faune, en s’intéressant spécifiquement aux effets de l’aménagement forestier sur les salamandres terrestres du nord-ouest de l’Amérique du Nord.