Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le chêne de Shumard (Quercus shumardii) au Canada

Résumé du rapport de situation

Au moment où le COSEPAC lui a attribué le statut d’espèce vulnérable, en 1984, le chêne de Shumard était répertorié pour un grand nombre de localités des comtés d’Essex et de Kent et pour une localité du comté d’Elgin. Depuis, l’espèce a été découverte dans plusieurs localités du comté de Lambton et de la municipalité régionale de Niagara. L’aire du chêne de Shumard en Ontario demeure cependant très restreinte. Une proportion importante des sites ne comportent qu’un seul individu poussant près d’une clôture, en plein champ ou en bordure d’une route. La plupart d’entre eux sont très vulnérables et montrent peu ou pas de signes de régénération. Trois sites seulement se trouvent dans des secteurs protégés.

À l’heure actuelle, des spécimens ont été récoltés dans seulement une quarantaine de localités réparties entre quatre comtés (Essex, Kent, Elgin et Lambton) et la municipalité régionale de Niagara, pour un effectif total probablement très inférieur à 1 000 individus, peut-être même inférieur à 250 individus.