Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le chêne de Shumard (Quercus shumardii) au Canada

Résumé technique

Quercus shumardii

Chêne de Shumard – Shumard Oak

Répartition au Canada :

Ontario

Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km²)

>5 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

non

Zone d’occupation (km²)

peut-être <50

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

stable?

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

non

Nombre d’emplacements existants

<40

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue) :

stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue) :

peut-être un faible déclin des milieux propices

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

inconnue (il est possible que l’espèce ne produise pas de glands avant  que les arbres atteignent 25 ans)

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

< <1 000, probablement moins de 250

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures (en déclin, stable, en croissance ou inconnue) :

peut-être stable

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

 

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

non; cependant, la majeure partie des sites sont regroupés dans deux régions du sud-ouest de l’Ontario

Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

aucune donnée précise n’est disponible

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue) :

peut-être stable; une intensification des recherches a permis de découvrir d’autres individus

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

non

Menaces

destruction involontaire lors des opérations de débroussaillage des bords de routes et par méconnaissance de l’espèce

Effet d’une immigration de source externe

faible (les sites canadiens sont séparés de l’aire principale de l’espèce, aux États-Unis)

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?

aux États-Unis

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

espèce répandue dans le centre-sud des États-Unis

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

oui

Analyse quantitative