Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le chêne de Shumard (Quercus shumardii) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :

Quercus shumardii Buckl.

Synonymes :

Quercus texana Buckl.; Quercus schneckii Britt.

Nom commun :

chêne de Shumard

Famille :

Fagacées

Grand groupe végétal :

Dicotylédones

Description

Le chêne de Shumard est un grand arbre à branches massives et à cime claire et très étalée. Les individus âgés ont un tronc à contreforts bien développés et une écorce gris foncé à sillons profonds. L’écorce des jeunes branches est lisse et gris pâle. Les rameaux sont brun rougeâtre ou grisâtre. Les bourgeons terminaux sont ovoïdes, pointus et gris. Les feuilles ont 5 ou 7 lobes séparés par des sinus dépassant le milieu du demi-limbe. La face supérieure des feuilles est luisante, et l’inférieure porte des touffes distinctes de poils à l’aisselle des nervures. La coloration automnale du feuillage est d’un rouge vin intense. Le gland, d’environ 2,5 cm de longueur, est enserré par une cupule grise peu profonde en forme de soucoupe (figure 1).

Figure 1. Gland et rameau feuillé de chêne de Shumard (Susan Laurie-Bourque, gracieuseté du Musée canadien de la nature)

Figure 1.   Gland et rameau feuillé de chêne de Shumard (Susan Laurie-Bourque, gracieuseté du Musée canadien de la nature)

Morsink et Pratt (1984) ont étudié le chêne de Shumard dans le comté d’Essex et estiment que certains des sites répertoriés dans ce comté sont constitués d’hybrides entre le chêne de Shumard et d’autres espèces du groupe du chêne rouge et du chêne noir. Waldron (comm. pers. avec M. Oldham, 1998) n’est pas de cet avis; il estime qu’il y a peu de sites d’hybrides et qu’à proximité de ces quelques sites, on trouve des individus véritables de chêne de Shumard.