Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Chat-fou du Nord (Noturus stigmosus)

Les auteurs

Erling Holm est conservateur adjoint au Centre pour la biodiversité et la biologie de la conservation du Musée royal de l’Ontario, où il gère une collection de poissons comptant environ un million de spécimens. Il est détenteur d’un baccalauréat en sciences de la University of Toronto et a travaillé au ministère des Richesses naturelles avant de se joindre au personnel du Musée en 1977. Il a effectué du travail sur le terrain en Ontario, au Québec, au Pérou et en Guyana. Il s’intéresse notamment à la taxinomie et à l’écologie des poissons d’eau douce du Canada et de l’Amérique du Sud et des poissons marins de l’Indo-Pacifique.

 Nicholas Mandrak est professeur au département de biologie de la Trent University, à Peterborough (Ontario), où il donne des cours sur la biogéographie, la biologie de la conservation et les poissons de l’Ontario. Ses recherches portent principalement sur la biogéographie, la biologie de la conservation et l’écologie des espèces de poissons d’eau douce indigènes et introduites. La University of Toronto lui a décerné son doctorat en 1994.