Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

l’Arlequin plongeur (Histrionicus histrionicus)

GESTION

4.1 Buten matière de population

Le but du présent plan de gestion est de rétablir la population de l’Arlequin plongeur de l’est du Canada en accroissant la population de manière à ce que la population hivernant dans l’est de l’Amérique du Nord s’élève à au moins 3 000 individus, dont 1 000 femelles en âge de se reproduire, pendant trois années sur cinq années consécutives.

Ce but reflète le but du plan rétablissement initial de l’espèce (Montevecchi et al., 1995). S’il s’avère qu’un effectif de 3 000 individus ne constitue pas une population viable, le but sera alors d’accroître la population à un niveau suffisant pour que l’Arlequin plongeur soit rayé de la liste légale des espèces visées par la Loi sur les espèces en péril ainsi que des listes des espèces en péril des provinces.

4.2 Objectifs 

1.     Élucider les menaces potentielles qui pèsent sur l’espèce et définir des mesures pour s’y attaquer.

2.     Évaluer la situation de la population.

3.     Délimiter, protéger et gérer les territoires importants comme habitat pour la reproduction, la mue, l’hivernage et le rassemblement.

4.     Travailler de concert avec les gouvernements, l’industrie, les groupes autochtones et les citoyens afin d’identifier les menaces qui pèsent sur l’espèce et s’employer à éliminer ou à réduire ces menaces.

5.     Déterminer des groupes cibles pour les initiatives en matière d’éducation et d’intendance et élaborer des campagnes et des programmes appropriés.

6.     Effectuer une analyse de l’état des connaissances sur l’Arlequin plongeur dans le but de déterminer les lacunes à combler.

7.     Amener le Groenland à collaborer davantage avec le Canada à la conservation de l’Arlequin plongeur.