Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Polémoine de Van Brunt (Polemonium vanbruntiae) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations

  • Le Polemonium vanbruntiae est désigné espèce menacée au Canada et sera donc protégé par la Loi sur les espèces en péril. Au Québec, la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables (L.R.Q., c.E-12.01) interdit de la récolter, de la détruire ou de la posséder hors de son milieu naturel sous peine d’amendes sévères (Couillard, 1998).
  • Au niveau international, l’espèce n’est pas, à ma connaissance, inscrite ou désignée dans le Livre rouge de l’UICN, ou par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), ou dans la Endangered Species Act des États-Unis.
  • La polémoine de Van Brunt ne fait l’objet d’aucune entente internationale.
  • Voici les rangs de priorité les plus récents pour l’espèce (NatureServe, 2001) :
    • Rang global : G3
    • Rangs nationaux :
      • États-Unis : N3
      • Canada : N1
    • Rangs subnationaux :
      • États-Unis : Maine (S1), Maryland (S2), New Jersey (SX), New York (S3), Pennsylvanie (S1), Vermont (S2), Virginie-Occidentale (S2); l’espèce est désignée menacée au Vermont (Thompson,1989) et en voie de disparition au Maine (Magee et Ahles, 1999)
      • Canada : Nouveau-Brunswick (SH), Québec (S1)
  • Au Canada, l’espèce a été désignée menacée au Canada, en 1994, par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC, 2000), et menacée au Québec, en 1998, par le gouvernement du Québec (1998).
  • Au Canada et au Québec, il n’y a pas d’aires publiques protégées où l’espèce se trouve. Cependant, un organisme privé, la Société de conservation des milieux humides du Québec (SCMHQ), vient d’acquérir la partie nord de l’emplacement de Développement-Boisvert-Est, qui abrite la plus grande population de Polemonium vanbruntiae du Québec (Alain Gouge, verbatim, le 16 octobre 2001).