Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le phoque commun de la sous-espèce de l'Atlantique et de l'est de l'Arctique et de la sous-espèce des Lacs des Loups Marins au Canada - Mise à jour

Résumé technique – Phoca vitulina mellonae

Phoca vitulina mellonae

Phoque commun de la sous-espèce des Lacs des Loups Marins – Harbour seal Lacs des Loups Marins subspecies

Répartition au Canada :

Québec

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada :

Environ 900 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²) : Environ 670 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

Trois lacs (lacs des Loups Marins, lac Bourdel et possiblement Petit lac des Loups Marins)

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Inconnue

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

Inconnue

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Faible (la plus récente estimation, en 1991, dénombrait 100 individus, tous âges confondus)

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

Inconnu, mais sans doute en déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Inconnu; un déclin majeur a eu lieu par le passé

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Inconnu, mais possible

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune:

Inconnu

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • chasse
  • aménagement hydroélectrique

Immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

 

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Non

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Inconnu

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Inconnu

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non

Analyse quantitative

Non disponible

Statut existant

  • COSEPAC : préoccupante (avril 1996)
  • UICN : données insuffisantes (selon des données anciennes)
  • Province du Québec : susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable
  • NatureServe : en péril (Canada); gravement en péril (Québec)

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : En voie de disparition [C2 a(i,ii); D1].

Justification de la désignation : Cette sous-espèce confinée aux eaux intérieures est endémique au Québec, et sa population pourrait compter aussi peu que 100 individus. Elle habite dans un petit groupe de lacs dans le nord du Québec et est la seule sous-espèce à vivre uniquement en eau douce. La population a connu, et connaît peut-être encore, un déclin causé par la chasse. Des aménagements hydroélectriques proposés causeraient des changements considérables à l'habitat.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : La tendance de la population est inconnue, mais on la soupçonne en déclin.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : La zone d’occupation (~ 670 km²) est de moins de 2 000 km² et la zone d’occurrence, moins de 5 000 km² (~ 900 km²), et on soupçonne que le nombre d’individus est à la baisse. Les individus habitent dans un système interconnecté de lacs et de rivières de petite taille, au sein d’une petite région géographique (~ 900 km²). Le nombre d’emplacements est difficile à déterminer, mais il est inférieur à dix. Un déclin continu est inféré en ce qui concerne la qualité de l’habitat et le nombre d’individus matures. La sous-espèce correspond aux critères de la catégorie « menacée », B1ab (iii,v).
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Un déclin de la population est inféré, et le nombre d’individus matures est inférieur à 250. La sous-espèce correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition »,C2a(i,ii).
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Le nombre d’individus matures est inférieur à 250. La sous-espèce correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition », D1.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Aucune analyse n’a été entreprise.