Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le phoque commun de la sous-espèce de l'Atlantique et de l'est de l'Arctique et de la sous-espèce des Lacs des Loups Marins au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

Dans certaines régions (par exemple, l’Île-du-Prince-Édouard, la baie de Fundy, Halifax), le phoque commun constitue une part importante, et fiable, de l’observation commerciale de baleines et de phoques et, à ce titre, il contribue aux économies locales (Hammill et al., 2001).

Le P. v. mellonae représente la seule sous-espèce de phoques communs limitée aux milieux d’eau douce. Il est endémique au Canada (nord du Québec) et est objet de vénération par les peuples autochtones du nord du Québec (Posluns, 1993; Archéotec, 1990; Richardson, 1991; Smith, 1999; Petagumskum, 2005); sa biologie est atypique à plusieurs égards (Smith et al., 1994, 1996; Smith, 1999). En outre, la population a acquis un profil public (voir par exemple Dubreuil, 1987; Picard, 1990; Duncan, 1996; Saint-Laurent, 2001); elle est notamment l’une des espèces en péril mises de l’avant par le Projet Rescousse du Québec.