Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Baleine noire de l’Atlantique Nord (Eubalaena glacialis)

Sommaire biographique des contractuels

Moira Brown est conseillère scientifique auprès du Canadian Whale Institute de Bolton, en Ontario, chercheure principale et directrice du programme de recherche sur la baleine noire au Center for Coastal Studies à Provincetown, dans le Massachusetts. Elle était membre de l’équipe canadienne de rétablissement de la baleine noire et coprésidente de l’équipe canadienne de mise en œuvre du Plan de rétablissement de la baleine noire; elle est conseillère technique de l’équipe américaine de mise en œuvre. Ses dernières recherches portent, entre autres, sur la biologie et la démographie de la population de baleines noires dans les eaux canadiennes depuis 1985 et dans la baie du cap Cod depuis 1997; elle réalise également des études génétiques depuis 1988. Son travail dans le domaine de la conservation s’est récemment concentré sur le problème des collisions entre les baleines noires et les navires dans les eaux canadiennes. Elle est coprésidente du groupe de travail sur les collisions entre les navires et les baleines et a collaboré avec les organismes de réglementation de l’industrie et du gouvernement pour modifier les voies de navigation dans la baie de Fundy.

Le travail de conservation de Brown continue de se concentrer sur les problèmes auxquels font face les baleines noires dans les eaux canadiennes et sur l’élaboration de mesures destinées à réduire l’effet des activités humaines sur leur effectif. Elle est titulaire d’un B.Ed et d’un B.Sc de l’Université McGill ainsi que d’un Ph.D. de la University of Guelph.

Scott Kraus est directeur de la recherche au New England Aquarium de Boston, dans le Massachusetts. Il est membre depuis le début de l’équipe américaine chargée du rétablissement de la baleine noire et fait actuellement partie de l’équipe américaine de réduction des prises de marsouin commun aux États-Unis et de l’équipe américaine de réduction des prises de grandes baleines. Kraus est actuellement conseiller technique auprès de l’équipe américaine de mise en œuvre du Plan de rétablissement de la baleine noire et examinateur scientifique pour le ministère canadien des Pêches et des Océans. Il est chargé de cours à la University of Massachusetts à Boston; il a enseigné pendant plusieurs années au Massachusetts Bay Marine Studies Consortium. Il a élaboré le premier catalogue sur le rorqual à bosse de l’Atlantique Nord et le premier catalogue sur la baleine noire de l’Atlantique Nord, publications de recherches qui montrent comment utiliser les marques individuelles distinctives des animaux pour les suivre au cours de leur vie. Ses premières recherches concernaient le développement de l’application des études de photo-identification individuelle à la biologie des populations. Il mène un programme de recherche sur les baleines noires de l’Atlantique Nord depuis 1980, et a publié de nombreux articles sur différents aspects de la biologie et de la conservation de la baleine noire.

Les récentes études de Kraus concernent des méthodes visant à réduire les prises accidentelles de petits cétacés par les engins de pêche à l’aide d’émetteurs acoustiques. Ses recherches se concentrent de plus en plus sur des questions de conservation pour les espèces et les habitats menacés, et sur les difficultés rencontrées pour identifier les éléments nécessaires aux animaux pour qu’ils survivent dans un océan de plus en plus touché par les activités humaines. Il est titulaire d’un B.A. du College of the Atlantic, d’un M.Sc. en biologie de la University of Massachusetts, et d’un Ph.D. de la University of New Hampshire.