Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le dard vert au Canada

Résumé technique

Etheostoma blennioides

dard vert – greenside darter

Répartition au Canada :

Ontario

Information sur la répartition

Superficie de la zone d'occurrence (km²)
~38 400 km² [calcul fait à partir des données de la figure 4]
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d'occupation (km²)

32 km² [calcul fait à partir des données de la figure 1

  • rivière Bayfield <1 km²
  • rivière Ausable – 160 km x 10 m = 1,6 km²
  • rivière Sydenham – 200 km x 10 m = 2,0 km²
  • lac Sainte-Claire 10 km²
  • rivière Thames – 387 km x 30 m = 11,6 km²
  • rivière Détroit ~1 km²
  • ruisseau Big Otter < 1 km²
  • ruisseau Big – < 1 km²
  • rivière Grand – 210 km x 30 m = 6,3 km²]
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d'emplacements actuels connus ou inférés
10 bassins hydrographiques tertiaires (76 éléments d'occurrence)
Préciser la tendance du nombre d'emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non
Tendance de l'habitat : préciser la tendance de l'aire, de l'étendue ou de la qualité de l'habitat (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En croissance

Information sur la population

Durée d'une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
2 ans
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
Inconnu, mais probablement supérieur à 10 000
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).
S.o. – tendance à la hausse
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?
Non
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Non
Énumérez les populations et donner le nombre d'individus matures dans chacune.
On ne connaît pas la taille des populations

Menaces (menaces réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Aucune menace immédiate; les menaces potentielles comprennent :

  • les apports de sédiments et de nutriments créés par les activités agricoles;
  • le déversement et le ruissellement de contaminants;
  • la croissance urbaine dans les bassins hydrographiques des rivières Thames et Grand;
  • la prédation et la concurrence par le gobie à taches noires, une espèce introduite.

Effet d'une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l'extérieur É.-U. : Michigan (S4), Ohio (SNR), Pennsylvanie (S5), New York (S3) – espèce considérée comme commune par certaines compétences américaines adjacentes
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
possible
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
oui
Y a-t-il suffisamment d'habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
oui
La possibilité d'une immigration de source externe existe-t-elle?
possiblement

Analyse quantitative

données insuffisantes pour réaliser une analyse quantitative

Statut actuel

  • COSEPAC : espèce préoccupante (1990); espèce non en péril (2006)
  • LEP : espèce préoccupante – Annexe 3
  • Ontario : espèce préoccupante
  • Statut général – Canada : sensible
  • Statut général – Ontario : sensible

Statut et justification de la désignation

Statut : Non en péril

Code alphanumérique :  Sans objet

Justification de la désignation : Selon de récents relevés, l’espèce est répandue et abondante dans les rivières Ausable, Sydenham et Thames, ainsi que dans le lac Sainte-Claire. La population canadienne a également pris de l’ampleur par la colonisation récente de la rivière Bayfield, du ruisseau Big Otter, de la rivière Détroit et de la rivière Grand. Une immigration de source externe vers les populations de l’espèce au Canada est possible à partir des populations du Michigan.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet. La zone d'occurrence, la zone d'occupation et la taille de la population semblent être à la hausse.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet. Même si la présence de l'espèce est connue dans dix bassins hydrographiques, il n'y a aucune preuve de déclin.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet. La taille de la population, bien qu'inconnue, dépasse sans doute le seuil critique et augmente probablement.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet. La zone d'occupation dépasse le seuil critique et augmente probablement. La taille de la population, bien qu'inconnue, est probablement supérieure à 10 000 individus et est également à la hausse.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Sans objet. Données insuffisantes pour réaliser une analyse quantitative.