Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la dysnomie ventrue jaune, l'épioblasme tricorne, le pleurobème écarlate, la mulette du Necturus et la villeuse haricot au Canada (version finale)


I. Contexte - Importance et faisabilité

16. Importance pour les personnes

Dans le passé, le pleurobème écarlate était une espèce utilisée dans l'industrie des boutons de perles (Oesch, 1995). Il est l'une des douze espèces commerciales du Kansas (Busby et Horak, 1993). La demande du marché a toutefois changé et on cherche maintenant de plus grandes moules, y compris plusieurs espèces de pleurobèmes (Baker, 1993). La surpêche a gravement épuisé certains stocks de moules aux États-Unis, et c'est pourquoi la pêche commerciale est maintenant fermée dans bon nombre d'États. On a autorisé une brève période de pêche à la moule dans la rivière Grand au début des années 1900 (Detweiler, 1918), mais aucune pêche commerciale n'est pratiquée présentement (COSEPAC, 2004).

Mis à part cela, il semble que ces cinq espèces de moules ne présentent aucun intérêt important sur le plan économique. Néanmoins, les moules d'eau douce sont vulnérables à la pollution environnementale; une communauté de moules diversifiée indique donc un écosystème en santé. Outre la diminution de la biodiversité au Canada, la disparition de la mulette du Necturus, de la dysnomie ventrue jaune, du pleurobème écarlate, de la villeuse haricot et de l'épioblasme tricorne peut indiquer une dégradation environnementale plus grave des cours d'eau du sud-ouest de l'Ontario, laquelle pourrait affecter les personnes qui utilisent l'eau de surface à des fins de consommation, pour leurs activités récréatives ou pour abreuver leurs animaux d'élevage.

17. Faisabilité du rétablissement sur le plan biologique et technique

On pense que le rétablissement de la mulette du Necturus, de la dysnomie ventrue jaune, du pleurobème écarlate, de la villeuse haricot et de l'épioblasme tricorne est possible sur les plans biologique et technique du fait que les populations reproductrices peuvent encore servir de sources potentielles de soutien au rétablissement, que les mesures de rétablissement peuvent rendre certains habitats adéquats, que les menaces peuvent être atténuées et que les techniques de rétablissement proposées devraient être efficaces.

  • Les moules sont des espèces sessiles à croissance lente qui dépendent de leurs poissons hôtes pour survivre et assurer la dispersion des jeunes sujets. Le taux de croissance lent de la population de moules d'eau douce rend le rétablissement naturel des populations décimées extrêmement difficile.
  • Les habitats situés dans les rivières Ausable, Grand, Sydenham et Thames pourraient être sensiblement améliorés par une gérance appropriée des terres agricoles et urbaines du bassin hydrographique.
  • On peut réduire l'érosion des sols et la turbidité de l'eau dans tous les bassins hydrographiques, mais cela pourrait être difficile en raison du nombre d'impacts et de leur intensité.

Il est impossible d'éliminer les effets que produisent les moules dreissénidées sur la population du delta de la rivière Sainte-Claire. Cependant, on peut établir des refuges contrôlés pour réduire les effets qu'ont les moules zébrées sur les dysnomies ventrues jaunes et les pleurobèmes écarlates.