Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et rapport sur l'Autour des palombe

Résumé technique

Accipeter gentilis laingi
Autour des palombes de la sous-espèce laingi
Zone d’occurrence au Canada : Colombie-Britannique

Information sur la répartition

  • Zone d’occurrence (km2) :
    Île de Vancouver :
    31,284 km2
    Îles-de-la-Reine-Charlotte :
    9,596 km2
    Côte continentale / autres îles :
    incertain
    Total, au minimum :
    40,880 km2
    Source : Rapport de situation, p. 22, 1er paragraphe

    • Préciser la tendance (en déclin,
      stable, en croissance, inconnue)
      Inconnue



    • Y a-t-il des fluctuations extrêmes
      dans l’EO (> 1 ordre de grandeur)?
      Non



  • Zone d’occupation (km2)
    Non précisée


    • Préciser la tendance (en déclin,
      stable, en croissance, inconnue)
      Déclin possible en raison des pratiques forestières et de la réduction de la durée de rotation des récoltes.
      Source : p. 9, 2e paragraphe p. 24


    • Y a-t-il des fluctuations extrêmes
      dans la zone d’occupation
      (> 1 ordre de grandeur)?
      Non




    • Nombre d’emplacements existants
      s.o.


    • Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
      s.o.




    • Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans le nombre d’emplacements
      (> 1 ordre de grandeur)?
      s.o.




    • Préciser la tendance de l’aire, l’étendue ou la qualité de l’habitat : en déclin, stable, en croissance ou inconnue
      En déclin en raison de l’exploitation des forêts de peuplements vieux et de la réduction de la durée de rotation des récoltes. Aucune donnée quantitative disponible.

Information sur la population

  • Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population) (en années, en mois, en jours, etc.)
    Plusieurs années



  • Nombre d’individus matures (capables de se reproduire) dans la population canadienne (ou préciser une fourchette de valeurs possibles)

    • Sur la base du modèle modifiée
      de la capacité de l’habitat :
      Source – Rapport de situation,
      page 14, 2e paragraphe
      425 couples = 850 individus





    • Sur la base des données de relevés et d’extrapolations diverses :
      Île de Vancouver :
      300 couples
      Îles-de-la-Reine-Charlotte :
      50 couples
      Côte continentale et autres îles (la taxinomie de ces oiseaux est incertaine) :
      75 couples


      Total:
      425 couples = 850 individus
      Sans compter la terre ferme :
      350 couples = 700 individus
      Source – Rapport de situation, page 15, 4e et 5e paragraphes

  • Tendance de la population totale :
    tendance en déclin, stable,
    en croissance ou inconnue du
    nombre d’individus adultes
    Inconnue





    • Dans le cas d’un déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines 10 années ou 3 générations, selon la période la plus longue (ou préciser s’il s’agit de la plus courte)

    • Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans le nombre d’individus adultes (> 1 ordre de grandeur)?

  • La population totale est-elle sérieusement fragmentée (la plupart des individus se trouvant dans des populations petites et relativement isolées (géographiquement ou autrement) entre lesquelles il y a peu d’échanges, soit moins de 1 migration réussie par année)? 
    Non









    • Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus
      matures dans chaque population :
      Il n’y a apparemment qu’une seule population. (On sait
      peu de chose de la structure de la population. Les déplacements et la dispersion sont décrits à la p. 16, 2e et 3e paragraphes, et à la page 4, 1er paragraphe).


    • Préciser la tendance dans le nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
      s.o.




    • Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans le nombre des populations (> 1 ordre de grandeur)?
      s.o.




  • Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

    Perte et dégradation de l’habitat en raison de l’exploitation forestière des habitats de choix : peuplements vieux et peuplements secondaires mûrs à faible altitude. Source : Rapport de situation, p. 9, 2e paragraphe; p. 23 et 24.

  • Effet de sauvetage (immigration à partir d’une source extérieure)
    Faible à cause du faible nombre d’individus en Alaska.



  • L’espèce existe-t-elle ailleurs
    (au Canada ou à l’étranger)?
    En Alaska



    • Situation des populations de l’extérieur?
      « Espèce préoccupante » pour l’Alaska Dept of Fish and Game – de 100 à 200 couples – Rapport de situation, p. 19, 4e paragraphe


    • L’immigration est-elle connue ou possible?
      Oui



    • Des immigrants s’adapteraient-ils pour survivre au Canada?
      Oui



    • Un habitat suffisant existe-t-il au Canada pour des immigrants?
      Cela dépend de la préservation de l’habitat.



  • Analyse quantitative
    Non disponible