Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Espèces canadiennes en péril (Novembre 2004)

Résultats des évaluations du COSEPAC

Les tableaux qui suivent (tableaux 6 à 9) sont organisés par catégorie de statut et par groupe taxinomique. Les renseignements fournis pour chacune des espèces comprennent le nom commun, le nom scientifique, le nom de la population et l'aire d'occurrence au Canada (par province, territoire ou océan). Pour les oiseaux, l'aire d'occurrence inclut les aires canadiennes de reproduction et d'hivernage. La date la plus récente de l'évaluation faite par le COSEPAC est indiquée. Les symboles à la gauche offrent de l'information sur le type de rapport de situation qui a servi de base pour la réévaluation de l'espèce selon les critères quantitatifs (voir ci-dessous), et les symboles à droite offrent de l'information résultant de la réévaluation du statut (voir l'explication des symboles à la page trois du présent document).

La première « Liste des espèces en péril » du COSEPAC a été publiée en 1978. En 1990, il a été décidé que toutes les espèces étudiées par le COSEPAC devraient être incluses dans cette publication, même si elles reçoivent la désignation « non en péril »ou sont classées dans la catégorie « données insuffisantes ». Par conséquent, la publication est divisée en quatre sections. La première section (tableau 6) comprend les espèces évaluées et désignées « disparues ». La deuxième section (tableau 7) comprend les espèces évaluées et désignées « disparues du pays », « en voie de disparition », « menacées » ou « préoccupantes ». La troisième section (tableau 8) comprend les espèces évaluées et classées dans la catégorie « non en péril ». La quatrième section (tableau 9) comprend les espèces étudiées par le COSEPAC et classées dans la catégorie « données insuffisantes » en raison d'une insuffisance de données scientifiques.

Évaluation selon les critères quantitatifs du COSEPAC

Le COSEPAC utilise depuis octobre 1999 des critères quantitatifs pour évaluer le risque de disparition des espèces. Ces critères s'inspirent des critères utilisés par l'Union mondiale pour la nature (UICN).

Explication des symboles relatifs au type de rapport de situation utilisé pour les espèces évaluées au moyen des critères quantitatifs:

1 ou 1+ L’évaluation est fondée sur un nouveau rapport de situation ou sur une mise à jour de rapport de situation. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.

2 ou 2+ Espèce réévaluée à l'aide d'un rapport de situation existant. Un signe plus (+) indique que le rapport comporte un addenda ou que le rapport a été modifié.

Aire d'occurrence

La répartition géographique de chacune des espèces est définie suivant les provinces, les territoires et les océans où se trouvent les espèces. Cette information ne doit pas être considérée comme une liste complète des compétences qui peuvent être légalement responsables de la conservation et de la gestion d'une espèce. Plusieurs lignes directrices sont suivies au moment de la détermination de l'aire d'occurrence d'une espèce : l'aire d'occurrence pour les oiseaux comprend l'aire de reproduction et d'hivernage au Canada; pour les espèces marines, elle comprend les océans dans lesquels elles se trouvent (océan Arctique, Pacifique ou Atlantique); pour les espèces d'eau douce, l'aire d'occurrence comprend la province ou le territoire où se situe le plan d'eau; pour les espèces se trouvant dans les eaux saumâtres ou encore se déplaçant entre les milieux marins et d'eau douce ou entre les océans et la terre ferme (p. ex. le morse de l'Atlantique), l'aire d'occurrence comprend les océans et les provinces où se trouve l'espèce.

Abréviations pour les provinces et les territoires :

AB  : Alberta

BC : Colombie-Britannique

MB : Manitoba

NB : Nouveau-Brunswick

NL : Terre-Neuve-et-Labrador

NS  : Nouvelle-Écosse

NT : Territoires du Nord-Ouest

NU : Nunavut

ON : Ontario

PE : Île-du-Prince-Édouard

QC   : Québec

SK : Saskatchewan

YT : Territoire du Yukon

Tableau 6. Espèces évaluées et désignées « disparues » avec leur aire d'occurrence (par province, territore ou océan) et la date de la derniére évaluation. L'aire d'occurrence historique et la date approximative de disparition sont indiquées (12 espèces).

DISPARUE (12)
Taxon/ Détails de l'évaluationNom communNom scientifiqueNom de la populationAire d'occurrence historiqueDate de disparitionDate de l'évaluation
Mammifères (2)
1   ↔Caribou de la sous-espèce dawsoniRangifer tarandus dawsoni BCannées 1920Mai 2000
2   ↔Vison de merMustela macrodon NB NS Océan Atlantique1894Mai 2000
Oiseaux (3)
2   ↔Eider du LabradorCamptorhynchus labradorius QC NB NS NL1875Mai 2000
2   ↔Grand PingouinPinguinus impennis QC NB NS NL1844Mai 2000
2   ↔Tourte voyageuseEctopistes migratorius SK MB ON QC NB PE NS1914Mai 2000
Reptiles (0)
Amphibiens (0)
Poissons (5)
2   ↔Cisco de profondeurCoregonus johannae ON1952Mai 2000
2   ↔Doré bleuStizostedion vitreum glaucum ON1965Mai 2000
2   ↔Épinoche benthique du lac HadleyGasterosteus sp. BC1999Mai 2000
2   ↔Épinoche limnétique du lac HadleyGasterosteus sp. BC1999Mai 2000
2   ↔Naseux des rapides de BanffRhinichthys cataractae smithi AB1986Mai 2000
Arthropodes (0)
Mollusques (1)
2   ↔Patelle des zostèresLottia alveus alveus QC NS NL1929Mai 2000
Plantes vasculaires (0)
Mousses (1)
Macounie luisanteNeomacounia nitida ONaucune observation depuis 1864Novembre 2002
Lichens (0)