Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement du naseux de Nooksack

Annexe A: Coopération et consultations

Le naseux de Nooksack est inscrit à l’Annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP) et, en tant qu’espèce aquatique, elle relève de la compétence du gouvernement fédéral et est gérée par Pêches et Océans Canada (MPO), au 401, rue Burrard, suite 200 Vancouver, C.-B.

Pour prêter assistance à la rédaction du projet initial du programme de rétablissement ainsi que dans la rédaction de programmes de rétablissement pour d’autres espèces d’eau douce inscrites en Colombie-Britannique, le MPO, en collaboration avec la province de la Colombie-Britannique, a assemblé un groupe d’experts provenant de divers niveaux de gouvernement, d’universités, de maisons de consultations et d’organisations non-gouvernementales pour former l’Équipe de rétablissement des poissons d’eau douce non- pêchés de la région du Pacifique. Coprésidée par le MPO et la province de la C.-B., cette équipe a la responsabilité de rédiger les programmes de rétablissement pour les espèces en eau douce de la région du Pacifique qui sont inscrites sur la liste de la LEP, notamment le naseux de Nooksack. De plus, les intervenants locaux ont subséquemment établi un Groupe de mise en œuvre des mesures de rétablissement pour le naseux de Nooksack, qui a communiqué avec les propriétaires fonciers et a tenu des assemblées publiques d’information sur le rétablissement de l’espèce.

Les consultations sur le programme de rétablissement se sont déroulées par l’entremise d’une série de séances communautaires, ainsi que des séances d’échange d’information avec les Premières nations de la C.-B. dans le cadre du programme de consultations de l’automne du MPO de la région du Pacifique. Un lien sur le Web portant sur la consultation a été acheminé à 198 Premières nations, aux Conseils tribaux et à la Aboriginal Fisheries Commissions ainsi qu’aux parties intéressées. Des annonces sur les séances communautaires ont été placées dans 74 journaux et des annonces spécifiques au naseux de Nooksack ont été publiées dans six journaux additionnels. À Abbotsford, en novembre 2005, quatre personnes se sont présentées pour assister à la présentation et discussion sur le projet de programme de rétablissement du naseux de Nooksack. Les commentaires de la séance ont été enregistrés et consignés aux archives.

D’autres contributions ont été sollicitées au sujet du projet de programme de rétablissement par l’entremise d’un guide de discussion et de fiches de commentaire disponibles sur Internet (d’octobre à décembre 2005). Aucune réponse n’a été reçue. La contribution de la province et de la communauté de Langley a été communiquée par l’entremise de leur participation à l’Équipe de rétablissement. Plusieurs experts externes ont reçu une copie du programme de rétablissement proposé pour examen par des pairs mais aucun commentaire n’a été déposé. Tous les commentaires que nous avons reçus ont été pris en compte dans la présente version du programme de rétablissement.