Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Plan de gestion de l’épaulard du large (Orcinus orca) au Canada [version finale]

3.0 Calendrier de mise en œuvre

Pêches et Océans Canada encourage d’autres agences et organismes à participer à la conservation de la population d’épaulards du large dans le cadre de la mise en œuvre du présent plan de gestion. Les organismes énumérés au tableau 3 ont été identifiés en tant que partenaires pour la mise en œuvre des mesures recommandées.

Le tableau 4 résume les mesures recommandées pour appuyer le but et les objectifs de la gestion. La mise en œuvre des activités par Pêches et Océans Canada sera fonction de la disponibilité des ressources nécessaires, financières et autres. Dans la mesure du possible, des partenariats avec des organisations et des secteurs précis fourniront l’expertise et les capacités nécessaires pour mener à bien la mesure visée. Ces mentions sont toutefois données à titre indicatif seulement, et la mise en œuvre de ces mesures dépendra des priorités et des contraintes budgétaires de chaque partenaire. Les organismes qui participent actuellement à la collecte de données sur les épaulards du large sont, quant à eux, présentés à l’annexe II.

Tableau 3. Les mesures de gestion décrites dans ce plan doivent être mises en œuvre, le cas échéant, en partenariat avec les organismes suivants :

OrganismeAcronyme
Pêches et Océans CanadaMPO
B.C. Marine Mammal Response NetworkB.C.MMRN
Ministère de la Défense nationaleMDN
Environnement CanadaEC
Transports CanadaTC
Ressources naturelles CanadaRNCan
Garde côtière canadienneGCC
Office national de l’énergieONE
Premières nationsPN
Gouvernement de la Colombie-BritanniqueGouv. de la C.-B.
Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des PêchesMAAP
Vancouver Aquarium Marine Science CentreVAMSC
B.C. Cetacean Sightings NetworkB.C.CSN
StraitwatchStraitwatch

Établissements d’enseignement postsecondaire

menant des activités de recherche pertinentes

Universités

U.S. National Marine Fisheries Service, National

Oceanic and Atmospheric Administration,
National Marine Mammal Lab

NOAA
Organisations non gouvernementales de l’environnementONGE
À déterminer-

Tableau 4. Calendrier de mise en œuvre


Mesure
ObjectifsPrioritéMenaces ou préoccupations étudiéesAgences participantes *Échéancier
Protection 
1. Protéger les épaulards du large contre les perturbations acoustiques aiguës et en atténuer les effets négatifs. 
a) Appliquer le document du MPO intitulé Énoncé des pratiques canadiennes d’atténuation des ondes sismiques en milieu marin et les protocoles régionaux.D1; M3; M4ÉDéplacement hors de l’habitat en raison de la perturbation par le bruit sismique; améliorer l’efficacité du protocole en ce qui concerne l’atténuation des effets sur les épaulards.MPO, EC, RNCan, ONEEn cours
b) Revoir le protocole, demander à être mis au courant des modifications à des fins d’efficacité.D1; M3; M4MBlessures aux animaux en raison de l’utilisation de sonars tactiques; améliorer l’efficacité du protocole en ce qui concerne l’atténuation des effets sur les épaulards.MPO, MDN3 ans
2. Protéger les épaulards du large contre les perturbations (physiques et acoustiques).
a) Achever les modifications au RMM.M3; M4FMAccroître la protection contre les perturbations physiques et acoustiques; collisions avec des navires.MPOEn cours, achèvement prévu sous peu
b) Poursuivre la mise en application du RMM et la promotion des lignes directrices régionales.M3; M4FMPoursuivre la protection contre les perturbations physiques et acoustiques; les collisions avec des navires; les projets.MPO, GCCEn cours
Gestion
3. Examiner les propositions de projet et formuler des avis sur les mesures d’atténuation à prendre ou sur les zones à éviter.D1; M3; M4ÉPerturbation par les bruits sismiques et les bruits aigus.MPOEn cours, améliorer la participation au besoin
4. Gérer et réduire les apports de produits chimiques dans l’habitat afin de réduire la charge en substances toxiques chez les épaulards du large, dans leur habitat et chez leurs proies.
a) Élaborer des mesures propres aux mammifères marins et les inclure dans les programmes d’intervention en cas de déversement catastrophique.
i) Élaborer un plan d’intervention d’urgence pour faire participer des experts en mammifères marins aux initiatives d’intervention en cas de déversement.M1; M2; M4; M5ÉIntervention efficace et coordonnée dans le cas des déversements de substances toxiques qui affectent les mammifères marins.MPO, EC, GCC, gouv. de la C.-B., NOAA1 an
ii ) Élaborer un manuel opérationnel propre aux mammifères marins.M1; M2; M4; M5ÉRéaction progressive efficace et coordonnée en cas de déversement de substances toxiques et collecte de données normalisées.MPO, EC, GCC1 an
b) Effectuer un examen et un suivi régulier des sources de contamination ponctuelles recensées dans l’habitat connu de l’épaulard du large en Colombie-Britannique.
i) Passer en revue la gestion des sources ponctuelles de contaminants chimiques afin d’évaluer l’utilité des seuils de contamination fédéraux, provinciaux et régionaux (produits chimiques énumérés à l’annexe I).P1; R3; M2; M4MUtilité des lignes directrices et des seuils relativement à la charge en contaminants chez les épaulards du large, leur habitat et chez leurs proies.EC, Gouv. de la C.-B., municipalités3 ans
ii) Assurer un suivi régulier de ces sources ponctuelles afin d’évaluer leur conformité aux lignes directrices fédérales, provinciales et régionales qui déterminent les seuils à respecter (produits chimiques énumérés à l’annexe I).P1; R3; M2; M4MConformité aux lignes directrices et aux seuils pour les contaminants rejetés dans l’environnement; charge en contaminants chez les épaulards du large, dans leur habitat et chez leurs proies.EC, Gouv. de la C.-B., municipalités3 ans
5. Délivrer des permis pour des programmes de recherche effectués à l’extérieur du MPO ainsi que des activités de surveillance et des évaluations.R1; R2; R3; R4 ; M5ÉFavoriser les programmes de recherche indépendants afin de déterminer quelles sont les espèces de proies consommées par l’épaulard du large.MPO, PN, ONGE, universités, NOAA, à déterminerImmédiat.
Soutient les mesures 9, 10, 11 et 12.
6. Soutenir le programme du B.C.MMRN.R2; R3; M1Collecte d’échantillons normalisée; déclaration des incidents; analyse des autopsies; clarification des menaces; partage de données.MPO, GCC, MAAPEn cours; soutiendra la mesure 12a et fournira les ressources nécessaires.
7. Poursuivre l’élaboration des normes concernant les rapports des observateurs des pêches.R3FClarifier l’étendue des interactions avec les pêches; identification d’espèces; collecte d’échantillons.MPO5 ans.
Soutiendra les mesures 6 et 11b.
8. Mettre à jour les plans intégrés de gestion des pêches MRéduction des proiesMPOSera fonction des résultats des mesures 9d, 9e, 11a et 11c
Recherche sur la biologie de l’épaulard du large
9. Mesures relatives à la recherche : recherche opportuniste et ciblée.
a) Procéder à des relevés annuels multispécifiques sur les mammifères marins à partir de navires. Procéder à des relevés aériens lorsque c’est possible.P1; D1; R1; R2; R3; R4; M5ÉAire de répartition; occurrence saisonnière en C.-B.MPO, NOAA, à déterminerEn cours.
Fournira des ressources pour la mise en œuvre des mesures 9b à 9e.
b) Poursuivre le programme de photo-identification des épaulards.P1; D1; R1; R2; R3; R4; M5ÉRecensement de la population; suivi de l’abondance, des tendances et des caractéristiques démographiques.MPO, NOAA, à déterminerEn cours
c) Déployer des dispositifs de télésurveillance acoustique.R2ÉOccurrence saisonnière dans des zones clés.MPO, à déterminerEn cours
d) Effectuer une recherche relative à l’échantillonnage sur le terrain.P1; R2; R4; M4ÉÉtablir l’écologie de l’alimentation et le régime alimentaire; effets potentiels d’une abondance moindre des proies.MPO, ONGE, universités, NOAA, à déterminer1 an
e) Prélever des échantillons de tissus d’épaulards du large et d’espèces de proies potentielles.P1; D1; R2; R3; R4; M2; M4; M5MProfils des agents pathogènes et des polluants; espèces de proies potentielles.MPO, NOAA, ONGE, à déterminerPrélèvements opportunistes.
Servira de complément à la mesure 9d.
Surveillance et évaluation
10. Soutenir les efforts consentis pour assurer un suivi de la répartition et de l’occurrence des épaulards en Colombie-Britannique afin d’appuyer les efforts de recherche.D1; R2; M5ÉAire de répartition; occurrence; soutien à la recherche; vulgarisation et éducation.MPO, B.C.CSN, VAMSC, Straitwatch, WWOANWEn cours
11. Effectuer des évaluations continues de la vulnérabilité aux menaces relevées.
a) Évaluer la nécessité de modèles d’évaluation du risque.P1; D1; R3; M1; M2; M3; M4FMÉtablir quels sont les facteurs de risque associés aux déversements, aux collisions avec des navires, aux emmêlements dans les engins de pêche, aux polluants, à la réduction de la disponibilité des proies; impacts potentiels sur l’habitat et les individus.MPO, à déterminer, EC, MDN, TC, industrie4 ans
b) Étudier l’accroissement du risque associé à la levée du moratoire sur l’exploitation de ressources pétrolières du large.D1; R3; M1; M2; M3; M4MDéterminer le risque associé aux déversements de pétrole; aux bruits des relevés sismiques et des navires; au déplacement hors de l’habitat.MPO, Gouv. de la C.-B.3 ans
c) Évaluer la probabilité d’impacts découlant d’une disponibilité moindre des proies.P1; D1; R2; M4ÉImpacts sur la population découlant de changements à la dynamique de l’écosystème.MPO, Industrie des pêches3 ans; cette mesure est fonction des résultats des mesures 9d et 9e.
12. Clarifier l’ampleur des menaces pesant sur la population.
a) Effectuer des autopsies des carcasses lorsque c’est possible.R2; R3ÉDétermination des charges en agents pathogènes et en substances chimiques; biologie générale, physiologie.MPO, MAAP, À déterminerOpportuniste.
Peut contribuer aux efforts relatifs à la mesure 9e.
b) Évaluer le potentiel d’interaction avec les pêches.P1;D1; R3; M4MDéprédation; emmêlements dans des engins de pêche; concurrence pour les ressources.À déterminer3 ans; peut être fonction des résultats des mesures 9d et 9e.
c) Évaluer la faisabilité d’une évaluation des sources de polluants biologiques.R3; M2; M4FExposition aux polluants biologiques; contamination de l’habitat.EC, Gouv. de la C.-B.5 ans; peut être prise de concert avec la mesure 4b.
Vulgarisation et communication
13. Favoriser l’établissement de réseaux de communication.
a) Établir de façon proactive des réseaux de communication intra- et inter-agences.M1; M2; M4; M5ÉCommunication efficace; interventions en cas de déversement catastrophique.MPO, EC, GCC, gouv. de la C.-B., municipalités, ONGE, NOAA, à déterminerImmédiat.
Soutiendra la mesure 4a.
b) Faire la promotion des lignes directrices énoncées dans la brochure « Respectez les baleines! ».M3; M4; M5MAtténuer la perturbation physique et acoustique chronique; vulgarisation; communication.MPO, VAMSC, B.C.CSN, WWOANW, Straitwatch, ONGE3 ans
c) Soutenir les initiatives de collaboration transfrontalière et intergouvernementale.TousÉPartage de données; favoriser des programmes de collaboration.MPO, NOAA, PN, ONGE, WWOANW,
à déterminer
Immédiat.
Facilitera et soutiendra la mise en œuvre de l’ensemble des mesures présentées.

* Les agences gouvernementales et organisations non gouvernementales sont présentées à titre indicatif, et leur désignation n’oblige pas celles-ci à mettre en œuvre la mesure inscrite. La mise en oeuvre des mesures sera fonction des priorités et des contraintes budgétaires de chaque organisme ou agence.