Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Gérardie rude (Agalinis aspera) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

L’Agalinis aspera se trouve dans les plaines centrales d’Amérique du Nord, depuis le Manitoba jusqu’au Texas. Voici une liste des États des États-Unis où l’espèce a été signalée, avec, entre parenthèses, la cote attribuée par NatureServe (2004) : Dakota du Nord (SNR), Dakota du Sud (SNR), Illinois (SNR), Iowa (S4), Kansas (SNR), Louisiane (SNR), Minnesota (SNR), Missouri (SNR), Nebraska (S4), Oklahoma (SNR), Texas (SNR) et Wisconsin (SNR). La cote SNR signifie que l’espèce n’a pas été classée ou est en cours de classement, tandis que la cote S4 signifie qu’elle ne semble pas en péril. Selon la base de données PLANTS (USDA, 2004), l’A. aspera aurait été signalé dans sept comtés d’Arkansas, mais NatureServe (2004) ne mentionne pas la présence de l’espèce dans cet État. Par ailleurs, comme aucune source autre que NatureServe ne confirme la présence de l’A. aspera en Louisiane, cet État n’a pas été inclus dans l’aire de répartition de l’espèce sur la carte de la figure 2.

Selon Pennell (1929), l’A. aspera « se trouve à l’occasion dans les prairies et escarpements d’Illinois, il est plus fréquent dans le sud-ouest du Minnesota, l’ouest de l’Iowa et les basses-terres centrales allant de l’ouest de la région des lacs aux plaines des Osages, soit depuis l’est du Dakota du Nord jusqu’au centre de l’Oklahoma, et il pénètre dans la bordure des hautes plaines du Kansas et dans l’est des hautes plaines du Nebraska ». Des observations plus récentes (Ownbey et Morley, 1991) montrent que l’A. aspera est présent dans plusieurs comtés du sud du Minnesota ainsi que dans les parties ouest du nord et du centre de cet État.

L’Agalinis aspera, étant caractéristique des grandes plaines, se trouve plus à l’ouest que la plupart des autres taxons du genre Agalinis. Pennell (1929) considérait que la section Asperae, constituée de la seule espèce A. aspera, était « une lignée évolutive propre à l’Ouest », d’après l’anatomie de ses parties végétatives décrite dans la section précédente.

Figure 2. Aire de répartition mondiale de l’Agalinis aspera, limitée au centre de l’Amérique du Nord, d’après NatureServe (2004), la base de données PLANTS (USDA, 2004) et les observations faites sur le terrain dans le cadre de la présente étude.

Figure 2. Aire de répartition mondiale de l’Agalinis aspera, limitée au centre de l’Amérique du Nord, d’après NatureServe (2004), la base de données PLANTS (USDA, 2004) et les observations faites sur le terrain dans le cadre de la présente étude

Aire de répartition canadienne

L’aire de répartition canadienne se limite à 5 municipalités rurales du sud du Manitoba : Brandon, Portage la Prairie, Woodlands, Saint-Laurent et Rockwood. On y trouve 11 populations, couvrant une zone d’occupation totale de 4,7 km² et respectivement situées à : 1) Grosse Isle, 2) Warren, 3) Woodlands, 4) Saint-Laurent, 5) Poplar Point (6 populations distinctes) et 6) Brandon. Ces 11 sites sont décrits ci-dessous et sont indiqués sur la carte de la figure 3.

Figure 3. Répartition de l’Agalinis aspera au Manitoba. Les populations sont numérotées comme dans le tableau 1. La population historique qui était située près de Morden (cercle vide) est aujourd’hui considérée comme disparue.

Figure 3.Répartition de l’Agalinis aspera au Manitoba