Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’aster très élevé (Symphyotrichum praealtum) au Canada

Résumé technique

Symphyotrichum praealtum

Aster très élevé – Willowleaf Aster

Répartition au Canada :

Ontario

Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km²) :

< 1000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue) :

en déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

non

Zone d’occupation (km²) :

peut-être seulement environ 20

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue) :

habitat typique en déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

non

Nombre d’emplacements existants :

environ 12 principalement situés dans 2 secteurs (Windsor et l’île Walpole)

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue):

en déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

en déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

peut-être 2 ou 3 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

peut-être plusieurs milliers de tiges au total, estimation fondée sur des extrapolations effectuées à partir de 7 sites comportant des clones de taille diverse, observations faites en 1997

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

inconnue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/ prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de  < 1 individu/année)?

probablement fragmentée parce qu’elle occupe des prairies restantes dans une région où il reste peu d’habitats originaux

Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

pas de données précises, mais localement commune dans le secteur de Windsor

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

perte d’au moins 1 site historique, peut-être de 5; perte probable de nombreuses populations et sous-populations locales dans les secteurs de Windsor et de l’île Walpole

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

non

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • certains clones trouvés au bord des routes sont exposés aux activités humaines;
  • production réduite de graines chez certains clones, en raison de l’absence d’allofécondation;
  • sur certains sites, prévision de développement possible

Effet d’une immigration de source externe

faible

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?

États-Unis

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États frontaliers : MI S3; PA S3; OH SR; NY SR

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

peu probable parce que l’habitat est fragmenté

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

probablement

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?p

as beaucoup de prairies, mais présence de divers types d’habitats ouverts

Analyse quantitative