Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le kiyi du lac Ontario et le kiyi du secteur supérieur des Grands Lacs au Canada - Mise à jour

Sommaire de l’évaluation

Sommaire de l’évaluation – Mai 2005

Nom commun : Kiyi du lac Ontario

Nom scientifique : Coregonus Kiyi Orientalis

Statut : Disparue

Justification de la désignation : La dernière observation de cette sous-espèce a été enregistrée dans le lac Ontario en 1964 où elle était en voie de disparaître en raison de l'exploitation commerciale ainsi que de la prédation et de la concurrence par des espèces introduites.

Répartition : Autrefois en Ontario

Historique du statut : L'espèce était « préoccupante » en avril 1988. L'espèce a été divisée en deux sous-espèces (Kiyi du secteur supérieur des Grands Lacs et Kiyi du lac Ontario) en mai 2005. Le Kiyi du lac Ontario a été désignée « disparue ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

 

Sommaire de l’évaluation – Mai 2005

Nom commun : Kiyi du secteur supérieur des Grands Lacs

Nom scientifique : Coregonus kiyi kiyi

Statut : Préoccupante

Justification de la désignation : Cette sous-espèce, qui ne se trouve actuellement que dans le lac Supérieur, est disparue des lacs Huron et Michigan en raison d'un ensemble de facteurs qui comprennent l'exploitation et l'introduction d'espèces exotiques. La disparition de ce poisson des lacs Huron et Michigan s'est produite sur plus de trois générations dans le passé. La population restante du lac Supérieur semble stable et fait l'objet d'une petite pêche réglementée. D'autres menaces, telles que l'introduction d'espèces exotiques, qui ont eu une incidence sur les populations dans la région inférieure des Grands Lacs, ne semblent pas importantes dans le lac Supérieur.

Répartition : Ontario

Historique du statut : L'espèce était « préoccupante » en avril 1988. L'espèce a été divisée en deux sous-espèces en mai 2005 (Kiyi du secteur supérieur des Grands Lacs et Kiyi du lac Ontario). Le Kiyi du secteur supérieur des Grands Lacs a été désignée « préoccupante » en mai 2005. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.