Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la souris des moissons de la sous-espèce Megalotis et de la sous-espèce Dychei au Canada – Mise à jour

Sommaire de l’évaluation

 

Sommaire de l’évaluation – Avril 2007

Nom commun : Souris des moissons de la sous-espèce megalotis

Nom scientifique : Reithrodontomys megalotis megalotis

Statut : Préoccupante

Justification de la désignation : Cette sous-espèce a une aire de répartition limitée, une petite zone d’occurrence et une petite zone d’occupation. Toutefois, sa zone d’occurrence et sa zone d’occupation semblent stables. Son principal habitat naturel dans la région de l’Okanagan, de même que les vieux champs, sont en déclin. De plus, les vieux vergers de pommiers où cette souris a déjà été capturée sont convertis en vignobles. La distance de dispersion de cette sous-espèce est limitée, et la probabilité d’une immigration de source externe est petite. Un échantillonnage intensif a révélé l’occurrence de la souris à plus d’un endroit. Une superficie de 63 000 hectares d’habitat convenable à l’espèce est protégée.

Répartition: Colombie-Britannique

Historique du statut : Espèce désignée « préoccupante » en avril 1994 et en avril 2007. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

 

Sommaire de l’évaluation – Avril 2007

Nom commun : Souris des moissons de la sous-espèce dychei

Nom scientifique : Reithrodontomys megalotis dychei

Statut : En voie de disparition

Justification de la désignation : Cette sous-espèce a une aire de répartition limitée et a été observée à un seul emplacement dans les 40 dernières années; cet emplacement est isolé des autres emplacements. La distance de dispersion est limitée et la taille de la population fluctue. Cette sous-espèce est fréquemment trouvée dans les boulettes de régurgitation des strigidés aux États-Unis, mais n’a pas été rapportée dans celles des strigidés (y compris les Chevêches des terriers) à Suffield, ou à d’autres endroits dans le sud-est de l’Alberta, malgré le nombre important d’échantillons. L’analyse des boulettes de régurgitation des strigidés est un excellent moyen d’échantillonnage de cette souris.

Répartition: Alberta

Historique du statut : Espèce étudiée en avril 1994 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Réexamen en avril 2007 et désignée « en voie de disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.