Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la souris des moissons de la sous-espèce Megalotis et de la sous-espèce Dychei au Canada – Mise à jour

Résumé technique

Reithrodontomys megalotis megalotis

Souris des moissons: Western Harvest Mouse

Répartition au Canada : Colombie-Britannique

Information sur la répartitiona

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada: 2 850 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone
d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km²): 108 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone
d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.18
Préciser la tendance du nombre d’emplacements
(en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)? Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue). En déclin

aL’information sur la répartition a été estimée selon les emplacements actuels (c’est-à-dire après 1970) (voir la figure 2). La zone d’occupation a été estimée selon les directives de l’UICN et consignée sur une superficie quadrillée de 2 km sur 2 km (4 km²).

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.). 6 mois
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada
(ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
Inconnu
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue. Inconnue
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/
prochaines dix années ou trois générations, selon la
plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit
d’une période plus courte).
Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Oui
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart
des individus se trouvent dans de petites populations,
relativement isolées [géographiquement ou autrement]
entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration
réussie de < 1 individu/année)?
Oui
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue). En croissancea
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)? Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • Expansion urbaine,
  • culture et activité agricole,
  • pâturage par le bétail domestique,
  • feu.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis :T5, très commune (very common)
Washington :S4S5, fréquente à très commune (frequent to very common)
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? Inconnu, mais possible
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada? Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants? Inconnu
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle? Non
Analyse quantitative Sans objet

Statut existant

COSEPAC :espèce préoccupante, avril 1994
Statut provincial : vulnérable (Liste bleue)

Statut et justification de la désignation

Statut : espèce préoccupante
Code alphanumérique :   Sans objet

Justification de la désignation

Cette sous-espèce a une aire de répartition limitée, une petite zone d’occurrence et une petite zone d’occupation. Toutefois, sa zone d’occurrence et sa zone d’occupation semblent stables. Son principal habitat naturel dans la région de l’Okanagan, de même que les vieux champs, sont en déclin. De plus, les vieux vergers de pommiers où cette souris a déjà été capturée sont convertis en vignobles. La distance de dispersion de cette sous-espèce est limitée, et la probabilité d’une immigration de source externe est petite. Un échantillonnage intensif a révélé l’occurrence de la souris à plus d’un endroit. Une superficie de 63 000 hectares d’habitat convenable à l’espèce est protégée.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Il n’y a aucun signe évident d’une tendance démographique en déclin et il n’existe aucune donnée valable sur la taille de la population. Il semble que l’espèce soit normalement rare et qu’elle s’observe en faibles densités.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Zone d’occurrence < 3 000 km²; zone d’occupation < 110 km². L’espèce respecte presque les critères d’une espèce menacée B2ab, mais la population n’est pas fragmentée et il existe plus de 10 emplacements.

Critère C (Petite population globale et déclin) : La population globale est inconnue et l’habitat disponible pourrait être limité.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : L’habitat semble vraisemblablement limité et ce qu’il en reste fait l’objet d’une grande demande d’exploitation. Les populations restantes semblent très fragmentées.

Critère E (Analyse quantitative) : Sans objet.

 

Reithrodontomys megalotis dychei

Souris des moissons de la sous-espèce dycheiWestern Harvest Mouse dychei subspecies

Répartition au Canada : Alberta

Information sur la répartitiona

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada: 459 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone
d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Inconnu
Superficie de la zone d’occupation (km²): 156 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone
d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Inconnu
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.b: 1
Préciser la tendance du nombre d’emplacements
(en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)? Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue). En déclin

aL’information sur la répartition a été estimée selon les emplacements actuels (c’est-à-dire après 1970) (voir la figure 2). La zone d’occupation a été estimée selon les directives de l’UICN et consignée sur une superficie quadrillée de 2 km sur 2 km (4 km²).

bToutes les observations actuelles sont tirées d’une seule grande superficie, la réserve nationale de faune de Suffield (459 km²).

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.). 6 mois
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada
(ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
Inconnu
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue. Inconnue
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/
prochaines dix années ou trois générations, selon la
plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit
d’une période plus courte).
Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Oui
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart
des individus se trouvent dans de petites populations,
relativement isolées [géographiquement ou autrement]
entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration
réussie de < 1 individu/année)?
Oui
Préciser la tendance du nombre de populations
(en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de
populations (ordre de grandeur > 1)?
Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • Expansion urbaine,
  • culture et activités agricoles,
  • pâturage par le bétail domestique,
  • feu.

Effet d’une immigration de source externe

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis :T5, très commune (very common)
Montana : S4, non en péril avec aire de répartition limitée (secure with restricted range)
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? Inconnu, mais possible
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour
survivre au Canada?
Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada
pour les individus immigrants?
Inconnu
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle? Non
Analyse quantitative Sans objet

Statut existant

COSEPAC :Données insuffisantes 
Statut provincial : indéterminé

Statut et justification de la désignation

Statut :  En voie de disparition

Justification de la désignation

Cette sous-espèce a une aire de répartition limitée et a été observée à un seul emplacement dans les 40 dernières années; cet emplacement est isolé des autres emplacements. La distance de dispersion est limitée et la taille de la population fluctue. Cette sous-espèce est fréquemment trouvée dans les boulettes de régurgitation des strigidés aux États-Unis, mais n’a pas été rapportée dans celles des strigidés (y compris les Chevêches des terriers) à Suffield, ou à d’autres endroits dans le sud-est de l’Alberta, malgré le nombre important d’échantillons. L’analyse des boulettes de régurgitation des strigidés est un excellent moyen d’échantillonnage de cette souris.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Il n’y a aucun signe évident d’une population en déclin, mais il n’existe aucune donnée valable sur la taille de la population. Il semble n’exister qu’une population isolée.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Espèce « en voie de disparition » selon le critère B2ab(iii)+2ab(iii)c(iv) : petite zone d’occurrence et zone d’occupation. Il existe moins de 5 emplacements et la zone d’occurrence ainsi que la zone d’occupation diminuent en superficie; les populations sont également en déclin. Il y a fluctuation du nombre d’individus.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Espèce pouvant être désignée « menacée » selon le critère C2ii s’il existe moins de 10 000 adultes au cours des faibles densités démographiques et s’il existe une seule population.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Il semble n’exister qu’une population isolée.

Critère E (Analyse quantitative) : Sans objet.