Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Naseux moucheté (Rhinichthys osculus) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Phylum : Cordés
Classe : Actinoptérygiens (poissons à nageoires rayonnées)
Ordre : Cypriniformes
Famille : Cyprinidés
Genre : Rhinichthys
Espèce : Rhinichthys osculus (Girard, 1856)

Noms communs

Français : naseux moucheté (Coad, 1995)
Anglais : Speckled Dace (Nelson et al., 2004)

Description morphologique

Le naseux moucheté (Rhinichthys osculus) (figure 1) est un petit méné mesurant ordinairement < 70 mm (parfois jusqu’à >90 mm chez les femelles [McPhail, 2003]), au corps robuste et allongé. Il est gris à gris brunâtre, avec des petites taches sombres.

McPhail (2003) le décrit ainsi : nez émoussé et museau surplombant à peine la lèvre supérieure; bouche oblique et lèvre supérieure détachée du museau; pédoncule modérément étroit; nageoires dorsale et anale et lobes de la nageoire caudale arrondis; fourche de la nageoire caudale peu profonde, soit environ 6 p. 100 de la longueur totale; 8 ou 9 rayons dorsaux et de 59 à 69 écailles le long de la ligne latérale; dos et flancs des juvéniles et des femelles dépourvus de taches sombres et irrégulières (tandis que chez les mâles ces marques, semblables à celles que l’on observe chez le naseux d’Umatilla, sont présentes).

Figure 1. Naseux moucheté (Rhinichthys osculus) (photographie de P. Mylechreest, gracieuseté de M. J.D. McPhail [Ph. D.]).

Figure 1.    Naseux moucheté (Rhinichthys osculus)

Peden et Hughes (1988) ont différencié les R. osculus du Canada de tous les autres par l’absence de barbillons et le nombre élevé d’écailles autour du pédoncule caudal. Les naseux mouchetés canadiens se distinguent des autres espèces du genre Rhinichthys du Canada par leur museau qui ne dépasse pas les prémaxillaires et leur morphologie buccale qui révèle des comportements alimentaires différents (Peden et Hughes, 1988). McPhail et Carveth (1993) ont aussi remarqué que les naseux mouchetés de la Colombie-Britannique n’ont pas de barbillons aux coins de la bouche et que la nageoire anale commence presque directement sous l’extrémité arrière de la base de la nageoire dorsale. Peden (2002) a produit une description plus détaillée des différences entre les populations canadiennes et américaines.

Haas (2001) décrit d’autres caractéristiques qui aident à distinguer le R. osculus du R. falcatus et du R. umatilla d’après leur apparence. Parmi ces espèces, c’est le naseux moucheté qui a le corps le moins effilé, le plus robuste et le plus foncé ainsi que les yeux les plus petits. Les autres caractéristiques du naseux moucheté sont les suivantes : petits yeux; nageoires et base des nageoires petites et arrondies; petite queue et fourche peu profonde; pédoncule caudal épais; épines des nageoires pelviennes relativement petites ou absentes. Haas (2001) a aussi remarqué qu’au Canada les mouchetures sont très réduites ou peu distinctes.

Description génétique

Des études de l’ADN mitochondrial et de l’ADN ribosomique fondées sur des séquences de la région des cytochromes-b (306 paires de base), de l’espaceur transcrit interne (250 paires de base) et de la région ribosomale (80 paires de base) confirment la différence entre le R. osculus, le R. falcatus et le R. umatilla (Haas, 2001). Les populations canadiennes de naseux mouchetés montrent aussi des caractéristiques méristiques différentes des autres populations du bassin hydrographique du Columbia, mais les résultats des quelques études d’ADN réalisées par Haas (2001) ne permettent pas d’appuyer davantage cette distinction. Aucun hybride issu du croisement entre un naseux moucheté et un naseux d’Umatilla n’a été documenté dans le secteur canadien du fleuve, en aval des chutes Cascade, où ces 2 naseux cohabitent (Peden, 2002).