Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Naseux moucheté (Rhinichthys osculus) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

L’aire de répartition du naseux moucheté se limite à l’ouest de l’Amérique du Nord (figure 2). L’espèce vit dans les bassins hydrographiques du Pacifique, du fleuve Columbia au réseau du fleuve Colorado, et dans les bassins hydrographiques côtiers situés entre la presqu’île d’Olympic et le sud de la Californie, sous diverses formes morphologiques (Scott et Crossman, 1974; McPhail, 2003).

Figure 2. Aire de répartition mondiale du naseux moucheté (Rhinichthys osculus) (avec la permission de M. J.D. McPhail [Ph. D.]).

Figure 2.    Aire de répartition mondiale du naseux moucheté (Rhinichthys osculus)

 

Aire de répartition canadienne

Les naseux mouchetés atteignent la limite nord de leur aire de répartition dans le centre-sud de la Colombie-Britannique (figure 3) où on ne les trouve que dans le réseau Kettle-Granby (bassin du Columbia) (Peden et Hughes, 1981 et 1984; Peden, 2002). La majorité des naseux mouchetés canadiens sont isolés des autres populations de naseux mouchetés et des autres espèces du genre Rhinichthys (Haas, 2001; McPhail, 2003) par une barrière de 30,5 m constituée par les chutes Cascade. Plus précisément, on en a capturé ou observé depuis les chutes Cascade jusqu’à 194 km en amont, dans la rivière Kettle (y compris la boucle américaine de 46,7 km) et dans le tronçon inférieur de 37 km de la rivière Granby, près de Grand Forks (Colombie-Britannique) (données inédites obtenues du Ministry of Environment de la Colombie-Britannique) ainsi qu’à environ 75 km de la rivière Kettle Ouest jusqu’à Carmi. Peden et Hughes (1981, 1984 et 1988) ont aussi observé quelques naseux mouchetés dans le tronçon canadien de 5 km en aval des chutes Cascade qui se rend jusqu’à la frontière canado-américaine.

Bien que les données recueillies jusqu’ici permettent de définir l’aire générale de répartition du naseux moucheté au Canada (aire connue d’occurrence de ~ 3 000 km² d’après un polygone tracé au meilleur des connaissances existantes), des relevés supplémentaires pourraient étendre les limites de l’aire, particulièrement dans le chenal principal de la rivière Granby, ainsi que dans les cours d’eau en amont des rivières Kettle et Kettle Ouest et des autres affluents. Aucun relevé exhaustif n’a été fait dans le but de délimiter avec précision l’aire d’occupation. Les impressions générales découlant des relevés en plongée en apnée visant les salmonidés (exécutés en octobre 2005 sur 27 km du chenal principal de la rivière) indiquent qu’au plus 20 p. 100 de l’habitat du chenal principal des rivières Kettle et Kettle Ouest sont probablement habités par des naseux mouchetés, d’après la proportion d’habitats de radiers par rapport aux habitats de plats et de fosses dans le chenal principal (A. Wilson, comm. pers.). Oliver (2001) a déclaré que la moyenne pondérée d’habitats de radiers sur un tronçon de 160 km de la rivière Kettle est de 25 p. 100. L’extrapolation de ces observations à la rivière Granby donne une aire totale approximative d’occupation de 7,47 km². En ce qui concerne les relevés d’envergure limitée effectués dans d’autres affluents, aucun naseux n’a été observé lors des relevés par pêche électrique dans les ruisseaux Rendell, Rock, Boundary et McCarthy (dans les 2 km de leur point de confluence avec la rivière Kettle) en août 2005 (données inédites du Ministry of Environment de la Colombie-Britannique).

Figure 3. Réseau de la rivière Kettle, dans le centre-sud de la Colombie-Britannique, et répartition du naseux moucheté (Rhinichthys osculus) (carte obtenue du Ministry of Environment de la Colombie-Britannique).

Figure 3.    Réseau de la rivière Kettle, dans le centre-sud de la Colombie-Britannique, et répartition du naseux moucheté