Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Naseux moucheté (Rhinichthys osculus) au Canada

Importance de l'espèce

Le naseux moucheté est une espèce adaptée aux eaux chaudes (Moyle, 1976), dont l’aire de répartition atteint sa limite septentrionale dans le centre-sud de la Colombie-Britannique. Au Canada, l’espèce n’est présente que dans le réseau hydrographique Kettle-Granby (Peden et Hughes, 1984; Haas, 2001; McPhail, 2003). Les naseux mouchetés du Canada sont isolés des autres populations en aval par un obstacle naturel d’une hauteur de 30,5 m que constituent les chutes Cascade. Peden (2002) a indiqué que la morphologie du naseux moucheté au Canada était distincte de celle des populations américaines vivant en aval des chutes Cascade. Un ensemble complexe de formes morphologiques (peut-être une sous-espèce) sont observées dans de nombreux bassins isolés situés le long de la côte, depuis la presqu’île d’Olympic jusqu’en Californie (McPhail, 2003). Le naseux moucheté est également d’un grand intérêt scientifique, car on croit qu’il a été l’une des espèces parentales à l’origine d’une troisième espèce, le naseux d’Umatilla (R. umatilla), par hybridation entre le R. osculus et le R. falcatus (Haas, 2001). Les populations canadiennes de naseux d’Umatilla vivent uniquement, elles aussi, dans une petite zone du Canada (Haas, 2001).

La région de la rivière Kettle est un site riche et important pour les Autochtones. Les points de vue des aînés de l’Okanagan Nation Alliance sur les problèmes touchant la terre, la rivière et les ressources fauniques, dont le naseux moucheté, sont accessibles sur le site Web de l’Environmental Assessment Office.