Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la tradescantie de l’Ouest (Tradescantia occidentalis) au Canada – 2013

Sommaire

  • La tradescantie de l'Ouest est une monocotylédone vivace à fleurs violettes à trois pétales et à feuilles graminoïdes dont les graines sont contenues dans des capsules. Au Canada, on la retrouve dans les dunes semi-arides des trois provinces des Prairies. À l'heure actuelle, il existe au Canada quatre populations confirmées, soit deux au Manitoba, une en Saskatchewan et une autre en Alberta. Depuis 2010, la population canadienne est estimée à plus de 100 000 plants répartis dans 39 quarts de section avec un indice de zone d'occupation de 76 km2. La tradescantie de l'Ouest a été inscrite comme espèce menacée en vertu de la Loi sur les espèces en péril en 2005.

  • Toute perte supplémentaire de l'habitat parmi les populations connues de tradescantie de l'Ouest aurait un effet défavorable sur la survie de l'espèce au Canada. Les menaces qui pèsent sur la tradescantie de l'Ouest ne sont pas les mêmes dans toute l'aire de répartition et sont plus omniprésentes dans certaines populations que d'autres. Les menaces actuelles ou potentielles qui pèsent sur la tradescantie de l'Ouest sont notamment les espèces exotiques envahissantes, l'altération ou la suppression des régimes de pâturage et/ou d’incendie, les périodes climatiques humides prolongées, la mortalité accidentelle due au broutage excessif par les animaux domestiques ou sauvages, l'agriculture, les activités d’extraction (sablières et les gravières), l'entretien et la construction de routes, les activités pétrolières et gazières, et les activités récréatives.

  • Le rétablissement de la tradescantie de l'Ouest est jugé réalisable sur le plan biologique et technique. Les objectifs en matière de population et de répartition sont de maintenir et, si possible, d'accroître la répartition estimée actuelle des populations naturelles et, de la même façon, de maintenir et, si possible, d'accroître la répartition de toute population naturelle nouvellement découverte. Pour chacune des quatre populations existantes, les objectifs en matière de population et de répartition sont plus particulièrement de maintenir des individus matures dans au moins 6 quarts de section des dunes Lauder, au Manitoba, 7 quarts de section des dunes Routledge, au Manitoba, 18 quarts de section des dunes Elbow, en Saskatchewan, et 8 quarts de section des dunes Pakowki, en Alberta. Les stratégies générales recommandées pour lutter contre les menaces pesant sur la survie et le rétablissement de la tradescantie de l'Ouest sont présentées à la section traitant de l'orientation stratégique pour le rétablissement.

  • L'habitat essentiel est désigné pour toutes les populations naturelles et connues de tradescanties de l'Ouest du Canada. L’habitat principal de la tradescantie de l'Ouest est caractérisé par des dunes partiellement stabilisées aux pentes modérées, avec des parcelles de sable nu ainsi que des creux interdunaires plus stabilisés ou des prairies bordés par des dunes. L'habitat essentiel comprend toutes les parcelles d'habitat principal occupées connues, ainsi que l’ensemble des modelés naturels, des sols et de la végétation indigène se trouvant à moins de 300 m de chaque parcelle d'habitat.

  • Un ou plusieurs plans d’action seront achevés pour la tradescantie de l'Ouest d’ici 2017.