Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le méné d’argent de l’Ouest au Canada

Addenda Rapport de situation du COSEPAC

Addenda

Rapport de situation du COSEPAC

sur le

méné d’argent de l’Ouest

Hybognathus argyritis

 

2001


Addenda. 2001 Addenda du Rapport de situation
du COSEPAC de 1997 sur le méné d’argent de l’Ouest

Suite à l’Accord national pour la protection des espèces en péril, le ministère de l’Environnement de l’Alberta (Fisheries and Wildlife Management Division) a commandé des études afin d’évaluer la répartition et l’abondance relative dans la province des espèces jugées en péril. Au nombre de celles‑ci se trouvent trois espèces de poissons, dont le méné d’argent de l’Ouest (Hybognathus argyritis), qui sont confinées aux bassins hydrographiques des rivières St. Mary et Milk. En 2000, des échantillonnages ont été effectués en août (10 localités de la rivière Milk, 6 localités de la rivière St. Mary et 4 localités du ruisseau Lee) et en octobre (18 localités de la rivière Milk, 2 localités de la rivière St. Mary). Seulement deux spécimens de méné d’argent de l’Ouest ont été capturés, dans la rivière Milk (0,1 p.100 de la composition en espèces). Une étude américaine réalisée apparemment au même moment dans la section de la rivière Milk comprise entre la frontière canado‑américaine et le réservoir Fresno, au Montana, a révélé que le méné d’argent de l’Ouest comptait pour 5,86 p.100 de la composition en espèces dans cette section de la rivière (RL&L, 2001a).

En 2000 (RL&L, 2001), le méné d’argent de l’Ouest a été capturé dans une seule des 18 localités échantillonnées du cours inférieur de la rivière Milk. Cette localité se trouve près d’autres points où l’espèce a déjà été capturée (Willock, 1969; Clayton et Ash, 1980; RL&L, 1987); cependant, en 2000, l’espèce n’a pas été capturée dans ces derniers. Le niveau de la Milk était très bas, et la rivière Lost (tributaire de la Milk) était à sec. La Lost est un petit cours d’eau intermittent et ne peut donc pas servir d’habitat permanent pour les espèces aquatiques.

Vingt localités de la rivière Milk ont été échantillonnées entre le 18 et le 24 octobre 2001, et 27 spécimens de méné d’argent de l’Ouest ont été capturés dans le cours inférieur de la rivière, soit un indice de CPUE de 1,97 spécimen/100 m2 (RL&L, 2001b). Le niveau de la rivière était très bas en raison de la sécheresse et de la prise d’eau pour l’irrigation et l’approvisionnement urbain (figure 1), et le poisson était concentré dans les fosses résiduelles.

La mention de l’espèce pour la Saskatchewan‑Sud (Henderson et Peter, 1969) est erronée, et la présence du méné d’argent de l’Ouest dans ce cours d’eau reste à vérifier.

En règle générale, le méné d’argent de l’Ouest ne se trouve que dans les zones peu envasées du chenal principal de la rivière (Willock, 1969). Certaines années, les sections de la rivière où l’espèce peut passer l’hiver sont probablement limitées en raison du niveau trop peu élevé de l’eau; cependant, il est probable que l’espèce peut hiverner dans le cours inférieur (RL&L, 1987), à condition que le niveau soit assez élevé. Il semble également que le cours inférieur de la rivière comporte des aires adéquates d’alimentation et d’alevinage, bien que peu de spécimens de l’espèce y aient été capturés (RL&L, 2001a). Par ailleurs, un faible débit de la rivière en hiver, un taux élevé de particules en suspension, un envasement important, une faible concentration d’oxygène dissous dans l’eau en hiver et le peu de refuges disponibles sont probablement autant de facteurs limitant la population de méné d’argent de l’Ouest.

RÉSUMÉ TECHNIQUE

Novembre 2001

 RÉPARTITION

                                                                                                                AB

        Superficie de la zone d’occurrence :                                                       < 500 km2

        Superficie de la zone d’occupation :                                                       < 100 km2

 

INFORMATION SUR LA POPULATION

        Nombre total d’individus au Canada :                                                      Inconnu; population canadienne relativement peu abondante

        Nombre d’individus matures au Canada (N):                                      Inconnu

        Durée d'une génération :                                                                        2 ans

Tendance de la population :                                                             Inconnue

        Taux de déclin de la population :

        Nombre de sous‑populations :                                                              2

        La population totale est‑elle fragmentée?                                                Oui

nombre d’individus dans chaque sous‑population :                             Inconnu

nombre d’emplacements existants :                                                2               

nombre d’emplacements historiques d’où l’espèce est disparue :       

        L’espèce subit‑elle des fluctuations?

        À quel égard?

 

EFFET D’UNE IMMIGRATION DE SOURCE EXTERNE

        L’espèce existe‑t‑elle en dehors du Canada?                                          OUI

        Une immigration a‑t‑elle été constatée ou est‑elle possible?   Possible, à partir des populations du Montana

        Des individus immigrants seraient‑ils adaptés pour survivre

        au Canada?                                                                                         OUI

        Y a‑t‑il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les

        individus immigrants?                                                                            OUI, mais l’extension de l’aire géographique est limitée par la qualité des eaux et la disponibilité de milieux favorables à l’espèce.

MENACES

Aggravation de l’envasement par suite du creusage de canaux et du surpâturage et fluctuations de niveau par suite de la retenue d’eau et de la prise d’eau pour l’irrigation et l’approvisionnement urbain.

En période de sécheresse, le débit est réduit à un maigre filet d’eau, et le dépôt de particules fines a pratiquement comblé certains canaux. Si la hauteur d’eau n’est pas suffisamment rétablie durant l’hiver, un grand nombre, voire la totalité des ménés d’argent de l’Ouest pourraient mourir par manque d’oxygène.

DÉSIGNATIONS ACTUELLES

Cotes attribuées par The Nature Conservancy :

À l’échelle du monde : G4; à l’échelle des États-Unis : N4; à l’échelle du Canada : N3N4; à l’échelle régionale : S1 (Alberta), S? (Dakota du Nord), S5 (Dakota du Sud), S2 (Illinois), S1 (Iowa), S2 (Kansas), S2 (Missouri), S4S5 (Minnesota), S5 (Nebraska), S2 (Wyoming).

Désignation antérieure du COSEPAC – Espèce vulnérable, 1997.

RÉFÉRENCES

Clayton, T.D. et G.R. Ash. 1980. A fisheries overview study of the Milk River Basin. Pour le compte du ministère de l’Environnement de l’Alberta, Planning Division, Edmonton (Alberta). 93 pp. + annexe.

Henderson, N.E. et R.E. Peter. 1969. Distribution of fishes of southern Alberta.3. Fish. Res. Board Can. 26:325‑338.

Houston, J. 1998. Status of the Western Silvery Minnow, Ilybognathus argyritis, in Canada. Canadian Field‑Naturalist 122(1):147‑153.

Nelson, J.S. et M.J. Paetz. 1992. The fishes of Alberta.The University of Alberta Press, Edmonton (Alberta). 437 p.

RL&L Environmental Services Ltd. 1987. An inventory of aquatic habitats and fish resources in the Milk River, Alberta. Pour le compte du ministère de l’Environnement de l’Alberta, Planning Division, Edmonton (Alberta). 80 p. + annexe.

RL&L Environmental Services Ltd. 2001a. Fish species at risk in the Milk and St. Mary Drainages. Pour le compte du ministère de l’Environnement de l’Alberta, Natural Resources Service, Edmonton (Alberta). 53 pp. + 3 annexes.

RL&L Environmental Services Ltd. 2001b. Fish species at risk in the Milk and St. Mary Drainages. Rapport d’avancement – session d’automne. Novembre 2001. Pour le compte du ministère de l’Environnement de l’Alberta, Natural Resources Service, Edmonton (Alberta). 5 pp.

Willock, T.A. 1968. New Alberta records of the silvery and brassy minnows, stonecat and sauger, with a preliminary list of fishes of the Milk River in Alberta. Canadian Field‑Naturalist 82:18‑23.