Programmes de rétablissement

Programme de rétablissement du gravelier (Erimystax x-punctatus) au Canada

Le gravelier (Erimystax x-punctatus) a été observé pour la dernière fois au Canada dans le bassin versant de la rivière Thames, en Ontario, en 1958. En 1985, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a attribué à cette espèce la désignation d’espèce « en voie de disparition » puis, en 1987, celle d’espèce « disparue du pays». Une réévaluation basée sur un rapport de situation publié en 2000 a confirmé cette désignation. Il a été déterminé que le rétablissement du gravelier est réalisable sur les plans technique et biologique.

Le gravelier est un méné au corps long et arrondi qui atteint en moyenne 76 mm de longueur et un maximum d’environ 100 mm. Son dos est vert olive, ses flancs sont argentés et son ventre est blanc. Le dos et les flancs du gravelier, dont les écailles sont aléatoirement bordées de noir, présentent des marques caractéristiques en forme de X, de W et de Y. Une petite tache noire prédomine habituellement à la base de la nageoire caudale. Le museau arrondi et long fait saillie au-dessus de la bouche dont les coins sont munis de barbillons petits mais visibles.

Période de consultation: 2007-07-24 à 2007-09-22

Fichier(s)

Obtenir Adobe Reader

Personne(s)-ressource(s)

Directrice/Directeur
Direction- Espèces en péril
Ministère des Pêches et des Océans
200 rue Kent
Ottawa, ON
K1A 0E6
Envoyer courriel


Espèces connexes

Liens

  • Aucun lien disponible.