Plans de gestion

Plan de gestion du brochet vermiculé (Esox americanus vermiculatus) au Canada

En 2005, le brochet vermiculé s’est vu attribuer le statut d’espèce préoccupante par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) et l’espèce a été inscrite à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP) en 2006. Ce statut lui a été attribué en raison de l’aire de répartition restreinte de l’espèce et du déclin des estimations de populations dans trois des dix sites connus.

Le brochet vermiculé, une sous-espèce du brochet d’Amérique, appartient à la famille des ésocidés. Son corps est caractéristique de la famille du brochet (c.-à-d. long, de forme cylindrique à subcylindrique, relativement étroit, grande bouche munie de nombreuses dents, queue fourchue, nageoires dorsales et anales postérieures). Sa longueur totale ne dépasse habituellement pas 300 mm, pour un maximum enregistré de 381 mm. L’aire de répartition mondiale du brochet vermiculé est limitée à l’Amérique du Nord. Au Canada cette aire se limite à un petit nombre de populations en Ontario et au Québec, bien que la présence de l’espèce au Québec n’ait pas été confirmée depuis 20 ans. Le brochet vermiculé est plus souvent associé aux milieux humides à végétation abondante où l’eau est chaude et le débit lent, dans des ruisseaux, marais et baies peu profondes de grands lacs. Ce poisson prédateur qui tend à s’embusquer pour capturer ses proies se nourrit surtout de poissons et, à un degré moindre, d’insectes aquatiques et de crustacés.

Période de consultation: 2011-12-13 à 2012-02-11

Fichier(s)

Obtenir Adobe Reader

Personne(s)-ressource(s)

Directrice/Directeur
Direction- Espèces en péril
Ministère des Pêches et des Océans
200 rue Kent
Ottawa, ON
K1A 0E6
Envoyer courriel


Espèces connexes

Liens

  • Aucun lien disponible.