Énoncés de réaction

Énoncé de réaction - Grue blanche

La totalité de la population mondiale naturelle de cette espèce niche au Canada. Elle n’a jamais été commune, mais elle a frôlé l’extinction au début du siècle dernier lorsque sa population a chuté à seulement 14 adultes. Les mesures de conservation mises en place au Canada et aux États-Unis ont non seulement permis de sauver la population restante d’une disparition, mais elles ont par la suite entraîné une hausse des effectifs. Des mesures visant à assurer la persistance de l’espèce par l’établissement de volées sauvages d’oiseaux élevés en captivité à l’extérieur du Canada se poursuivent depuis plusieurs décennies. La population nicheuse du Canada demeure cependant très petite et est confinée à une aire de reproduction limitée et à une seule aire d’hivernage. Cette situation rend l’espèce vulnérable aux catastrophes naturelles (p. ex. sécheresses, ouragans) et à une variété de menaces anthropiques continues (p. ex. perte et dégradation de l’habitat de terres humides côtières dans l’aire d’hivernage, déversements d’hydrocarbures dans les zones côtières et collisions avec des lignes électriques et d’autres structures durant la migration). Comme l’espèce atteint sa maturité sexuelle tardivement et produit naturellement peu de jeunes chaque année, sa capacité intrinsèque de résister aux facteurs compromettant sa survie ou son succès reproducteur est faible.

Fichier(s)

Obtenir Adobe Reader

Personne(s)-ressource(s)

Espèces connexes

Liens

  • Aucun lien disponible.